Aller au contenu principal
 

GUIDE DE CHOIX - FENETRES ET BAIES VITRÉES

Critères de choix n°2 : le confort acoustique.

Comment choisir son vitrage ?

Les Critères de choix et solutions.

Réduire le bruit, un besoin vital !

Le bruit est un haut facteur de stress, spécialement lorsqu’il est subi dans l’intimité d’un domicile. Il est possible de préserver le calme dans un espace intérieur avec des vitrages performants, adaptés au contexte sonore dans lequel se situe l’habitation.

Une grande partie de l’habitat français est plus ou moins exposée au bruit. Cela va des cris et des rires des passants d’une rue commerçante ou des élèves d’une école, aux nuisances assourdissantes des avions d’un aéroport, en passant par la circulation automobile ou les travaux.

 

Lorsqu’un double vitrage standard ne suffit pas, il existe une gamme très étendue de solutions qui répond au niveau d’isolation nécessaire par rapport aux types de nuisances extérieures. Plus l’habitat est exposé, plus il est utile et important de choisir un vitrage à fort affaiblissement acoustique. Les doubles vitrages qui intègrent des verres feuilletés acoustique permettent de réduire considérablement la part des bruits qui entrent dans l’habitation par les fenêtres fermées.

En complément, ces vitrages offrent automatiquement un bénéfice supplémentaire puisque la technique du verre feuilleté protège aussi les personnes contre les blessures en cas de bris de glace.

Glass dB station confort acoustic

Alors que l’isolation thermique dépend avant tout de l’émissivité des couches isolantes et de l’épaisseur de l’intercalaire, l’isolation acoustique résulte de l’utilisation de verres épais dont la masse absorbe les vibrations phoniques.

Les verres « épais » utilisés peuvent indifféremment être monolithiques ou feuilletés avec un film de sécurité. Ces solutions apportent des résultats mais présentent l’inconvénient d’alourdir les vitrages et, parfois, de dégrader les performances thermiques. Ainsi, l’épaisseur totale des vitrages isolants est imposée par celle des feuillures de la fenêtre (24 ou 28 mm généralement). Pour insérer le vitrage, l’augmentation de l’épaisseur des verres réduit d’autant celle de l’intercalaire dans lequel se situe le gaz inerte (type argon) aux dépens du confort thermique.

Une autre solution consiste à utiliser un verre feuilleté avec un PVB acoustique « Silence » dont la composition spéciale est conçue pour amortir les vibrations du bruit : choisir STADIP SILENCE, c’est généralement gagner 3 dB d’affaiblissement acoustique par rapport à un verre feuilleté d’épaisseur similaire. À poids égal, le confort acoustique est ainsi sensiblement amélioré.

 

Pour exemple, voici quelques compositions avec ou sans STADIP SILENCE en double vitrage :

comfort acoustic