Aller au contenu principal
 

Doylestown, Pennsylvanie, ETATS-UNIS

Le pavillon du musée James A. Michener

Musée

PRODUITS: OVERLENGTH, DIAMANT avec PLANITHERM XN II et PLANIDUR

Façade du pavillon du musée James A. Michener James A. Michener : une construction épurée pour encore plus de lumière naturelle

Le Pavilion Edgar N. Putman est un espace contemporain baigné de lumière avec vue sur les galeries du musée Michener, conçu pour accueillir des réceptions et des événements spéciaux. Situé dans l’État de Pennsylvanie aux États-Unis, ce bâtiment a été imaginé par le cabinet d’architectes Kieran Timberlake, basé à Philadelphie et reconnu dans le monde entier.

Description

Créé en 1989, le musée James A. Michener a été érigé sur le site de l’ancienne prison du comté de Bucks, construite en 1884 à Doylestown, en Pennsylvanie. Ce lieu est aujourd'hui dédié à l’héritage artistique et culturel du comté de Bucks. Dans le cadre d’un projet d’extension, le musée souhaitait créer un pavillon destiné à accueillir conférences, séminaires, concerts et réceptions. À l’origine, le pavillon devait être installé devant le musée, mais le cabinet Kieran Timberlake Architects, à qui le projet a été confié, a conseillé d’intégrer une « structure tout en verre » au milieu du jardin du musée. L’extension permettrait ainsi une vue directe sur et depuis l’intérieur du musée, mettant en valeur les superbes murs vieux de 134 ans de cette ancienne prison. Pour cet ambitieux projet, l'équipe de Kieran Timberlake Architects devait trouver comment créer un espace réservé aux événements, qui attirerait les visiteurs et élargirait la mission de ce petit musée. Bien décidés à relever le défi, les architectes ont joué la carte de l'originalité et de l'audace en optant pour des panneaux de vitrage structurel. Ainsi le musée pourrait non seulement honorer son héritage et sublimer le paysage, mais aussi donner à ses visiteurs l’impression d’un vaste espace faisant la part belle à la clarté. De plus, en plaçant le pavillon dans le jardin, à l’arrière du musée, l’objectif était de faire passer les invités par les couloirs du musée, afin qu’ils puissent voir les œuvres et aient envie de revenir. Le projet d’expansion a été lancé en 2004, mais les travaux n’ont commencé qu’en 2011, avec une inauguration en 2012.

Produits utilisés

Saint-Gobain a fourni des panneaux de verre SGG OVERLENGTH de 7 mètres de hauteur. Ils ont été conçus sur mesure pour créer un mur fin et transparent, avec un minimum de joints. En d’autres termes, une construction épurée pour plus de lumière naturelle. Afin de garantir aux occupants une clarté maximale, les architectes ont choisi SGG DIAMANT pour sa transmission lumineuse supérieure. Pour le revêtement, c’est PLANITHERM XN II qui a été utilisé, car ce produit contribue à la protection de l’environnement en réduisant la consommation d’énergie pour le chauffage, tout en améliorant le confort des visiteurs. Des panneaux de double vitrage ont également été fournis, en verre feuilleté PLANIDUR d’une épaisseur totale de 70 mm pour une sécurité optimale. Les esthétiques panneaux de verre SGG OVERLENGTH ont permis au musée de créer une nouvelle dynamique et de remplir sa mission en attirant un nouveau public et en créant une source de revenus supplémentaire.

Détails du projet

Date & lieu

2012, USA

Photographe

©Saint-Gobain, Photographer: Michael Moran/OTTO

Architecte

Kieran Timberlake Architects

Façade Constructor

Roschmann Steel & Glass Constructions Inc, New Haven, USA

Glass Processor

Thiele Glas, Wermsdorf