Aller au contenu principal
 

LUMIÈRE ET TRANSPARENCE POUR LE BÂTIMENT ÉQUATION À MAUGUIO

L’immeuble de bureau Équation, situé dans la commune de Mauguio, près de Montpellier, fait la part belle à la transparence et à la lumière grâce à ses larges façades vitrées.

Situé à proximité immédiate de l’aéroport Montpellier Méditerranée, de la gare routière ainsi que la zone commerciale Odysseum, le bâtiment Équation du cabinet d’architecte Amat & Saint-Val Architectes (ASVA), se distingue par son architecture qui expose de larges façades vitrées. 

L’architecture du bâtiment allie le verre et le béton tout au long de sa structure de 26 mètres de large. De par sa configuration, le bâtiment nécessite ainsi d'une solution pour bénéficier de lumière naturelle.

Le cabinet d’architecte ASVA a fait le choix de la transparence et de la lumière. Pour le bâtiment Équation, c’est le vitrage de contrôle solaire Saint-Gobain, COOL-LITE® XTREME 70/33 qui a été choisi. Ses facultés de contrôle solaire et son apport lumineux optimal en font un choix idéal. 

Les nombreuses vues qu’offrent Équation donne à voir aux visiteurs qui la contemplent la structure du bâtiment. Depuis l’extérieur, son architecture se veut ouverte et exposée. Depuis l’intérieur, il confère un bien-être aux utilisateurs grâce aux propriétés et aux performances des vitrages de protection solaire. 

Avec un facteur solaire de 0,33, ce vitrage permet de conserver une température idéale lors de forts ensoleillements. De plus, ses faibles déperditions de chaleur en font un vitrage optimal en termes d’isolation thermique. Enfin, elle répond au besoin de lumière naturelle que nécessite le bâtiment, grâce à une transmission lumineuse de 70 %.

Au sein de cet immeuble, COOL-LITE® XTREME 70/33 répond à l’équation suivante : des espaces de travail lumineux et agréables sans contrepartie sur le confort thermique. 
 

Interview avec Olivier Amat, architecte associé Amat & Saint-Val Architectes 
 

Olivier Amat et Laurent Saint-Val

Olivier Amat et Laurent Saint-Val, architectes associés Amat & Saint-Val Architectes

Pouvez-vous nous présenter votre agence ? 

Nous avons créé ASVA – Amat et Saint-Val Architectes en 2014. L’agence compose de deux associés Olivier Amat et Laurent Saint-Val. Nous avons fait nos études ensemble à l’Ecole Spéciale d’Architecture entre 2002 et 2008 et avons ensuite travaillé dans plusieurs agences à Paris. Nous nous sommes retrouvés ensuite pour ouvrir notre cabinet.

Depuis l’ouverture, nous travaillons principalement sur des projets neufs,d’immeubles de logements, de bureaux, tertiaires et équipements. Nous intervenons auprès de clients publics et privés. 

Quelles ont été les grandes lignes ce chantier ? 

La première esquisse du projet date de mars 2018 et a été livré en mai 2020. Le programme de base était de dessiner un immeuble de bureaux en R+1 développant environ 1 000 m² de surface et environ une trentaine de place de stationnement. 

La forme du site était assez particulière et sa localisation à proximité de l’aéroport de Montpellier nous limitait à un immeuble de deux niveaux et de 8 m de haut maximum.

Après avoir validé la capacité du site à recevoir le programme, le futur utilisateur du projet (INEXTENSO) a été rapidement identifié dès les premières phases de conception. Cela a permis, autour du promoteur BPG, de développer un projet sur-mesure en intégrant dès les phases APS/APD les demandes particulières de l’exploitant. 

Pouvez-vous nous en dire plus quant à la conception architecturale de ce bâtiment ? Il y a-t-il eu des contraintes particulières à respecter ?

Le site du projet se situe au cœur de la ZAC Fréjorgues Est II, sur un des axes les plus dynamiques de la région, au lieu-dit la Mougère. Il se développe le long de l’axe formé par l’aéroport, la nouvelle gare TGV Montpellier Sud de France, l’autoroute A9, la zone commerciale Odysseum, le nouveau quartier de Port Marianne et enfin le cœur de ville de Montpellier.  La demande de la mairie et de l’aménageur était pour ce site de proposer une architecture originale, qualitative et contemporaine. 

Aussi, ce bâtiment est la réponse à une équation à plusieurs inconnus : architecture originale, optimisation de l’occupation de la parcelle, ouverture et transparence maximum, lumière naturelle, plusieurs typologies de bureaux (open-space, individuel, réunion, archive, etc.), exigences du futur utilisateur…

Afin d’optimiser le site, nous n’avions pas le choix que d’avoir une grande largeur de bâtiment (26 m) mais cela au détriment de la lumière naturelle. Nous avons donc ouvert le cœur de l’immeuble en créant un patio permettant d’avoir, sur l’ensemble des plateaux une lumière de premier jour. 

Nous avons aussi fait le choix d’un immeuble qui prône la transparence et la luminosité. De l’extérieur, il expose l’homme qui travaille et offre la lisibilité des activités du site. De l’intérieur, il apporte le confort aux usagers et fait entrer le paysage dans le bâtiment. Cette transparence crée une porosité visuelle et physique.

Le bâtiment est conçu comme une figure géométrique simple. Sa structure est exposée et devient l’identité et l’expression architecturale de l’immeuble. Le plan compact et l’ouverture centrale permettent d’optimiser l’occupation de la parcelle et proposent des bureaux à épaisseurs variables permettant d’offrir à l’usager tous les aménagements possibles (bureaux fermés, open-space, espace de réunion, espace de détente…). 

L’architecture, faite de verre et de béton amène une légèreté et marque la lisibilité du volume apportant une certaine solennité à l’immeuble. Enfin, la situation à proximité de l’aéroport, quasiment en bout de piste, nous imposait des vitrages à fort affaiblissement acoustique.

Quelles ont été les attendus fixés par le cahier des charges que vous avez reçu ? 

Les principaux attendus fixés étaient les suivants : 

  • Architecture originale, contemporaine et à forte identité, marque visuelle.
  • Lumière naturelle
  • Flexibilité des typologies d’aménagement
  • Grandes ouvertures
  • Ventilation naturelle
     

L’une des choses qui interpellent dans la structure du bâtiment est sa grande transparence. Pour quelles raisons avoir privilégié l’utilisation de façades vitrées ? 

La lumière et la transparence des façades étaient une donnée d’entrée. S’agissant d’un immeuble de bureaux, la contrainte de la trame, correspondant à l’aménagement des plateaux était très présente. Nous avons mis en valeur cette trame qui devient l’élément générateur de la structure du bâtiment. Nous avons ensuite choisi de mettre en valeur la structure en l’exposant à travers un jeu de poteaux et de poutres en béton préfabriqué blanc qui constitue les façades. 

Cela nous a permis de dégager de larges espaces pour des modules de façades vitrés. Ces modules font environ 4.80 m de large et 2.75 m de haut. La hauteur des éléments vitrés correspond à la hauteur totale des plateaux, y compris le faut plafond. Chaque module est constitué de quatre parties dont deux ouvrants. La transparence était aussi demandée, car l’environnement du site étant plutôt agréable, les vues, notamment sur la piste de l’aéroport sont appréciées. 

Avec d’aussi larges surfaces vitrées, la question du confort thermique est importante : l’installation d’un vitrage qui dispose de fonctions de contrôle solaire était-elle essentielle ? 

Le choix de façades vitrées importantes crée forcement des contraintes liées à l’ensoleillement direct.Plusieurs solutions ont été utilisées afin de limiter ces effets : 
 
Premièrement, nous avons fait le choix d’un vitrage à forte isolation thermique COOL-LITE® XTREME 70/33. Des stores intérieurs ont été posés afin de limiter et de contrôler la luminosité due à l’ensoleillement direct. L’ensemble de l’immeuble est climatisé avec une gestion par zone, en fonction des orientations.

La configuration même de l’immeuble, grâce au patio intérieur permet de créer une double orientation pour tous les plateaux permettant un balayage de la ventilation de manière naturelle grâce aux ouvrants en façade.